Res Turner sacré champion du monde End of the Weak

By 07/09/2015CONCERT, EVENT

C'est le champion de France Res Turner qui s'est imposé dimanche soir lors de la finale mondiale du End of the Weak 2015, à Montréal (Canada). Il remporte ainsi un deuxième titre, après une première consécration en 2013, détrônant le Sud Africain Slege Lee, qui manque de peu un doublé.

Le concurrent suisse, le Genevois Mans One, a livré une performance plus que solide. Il a particulièrement brillé dans l'épreuve d'A capella et du Freestyle Bag, phase durant laquelle les Mc's piochent dans un sac des objets totalement improbables sur lesquels ils doivent freestyler. Il a aussi donné la réplique à Res Turner dans l'épreuve finale du cypher, où il a montré mic en main que la Suisse pouvait aisément tenir la dragée haute au voisin français.

La barre était cependant très, très haute, et ce sont finalement l'américain KM et le Québécois Clay qui s'adjugent respectivement les deuxième et troisième marches du podium. Mention spéciale à Clay, jeune talent de la scène Hip-Hop montréalaise, qui a littéralement dévasté l'auditoire, à la fois en Français et en Anglais. Pour ceux qui en doutaient encore : oui, le Québec a un peu plus à offrir que le Roi Heenok. ABE.

Les autres nations représentées cette année étaient la Belgique, le Royaume Uni et la République tchèque. Plaçons-en une pour le représentant tchèque, DzonAss, seule concurrent à ne pas avoir rappé en Français ou en Anglais. Le défi était de taille, malgré un jury dévoué.

Rencontrée parmi la foule montréalaise venue assister aux chocs des titans, la marraine du End of the Weak suisse, Guliz, m'a confié avoir pour projet d'accueillir la finale mondiale en Suisse l'année prochaine. Les faibles de Suisse peuvent commencer à trembler, leur fin est proche.

One Comment

Leave a Reply