Classique Ou Pas ?!

"Putain de classique !", sacrée phrase… On l’a tous prononcé au moins une fois. Que ce soit à l’écoute d’une track ou lors de discussions enflammées, les "classiques" sont des références communes sur lesquels la majorité s’accorde. Mais au final, qu’est-ce qui fait un "classique" ?

Check My Vibe

Le truc subjectif par excellence, parce qu’on ne peut pas débattre d’une vibe. C’est du feeling, un brin de mysticisme, qui fait qu’une émotion éclot et devient palpable. Du son qui te mettait l’adrénaline pour aller graffer à l’hymne de ton crew, en passant par celui qui baignait de soleil tes soirées estivales, les classiques nous ont marqués à un moment donné. On ressent le potentiel d’une track, son pouvoir d’attraction, et on pense avoir trouvé une pépite, l’objet sonore d’une rare intensité qui provoque un mouvement de nuque frénétique.

L’Épreuve Du Temps

Est-ce qu’un classique est déjà sorti en 2014 ou faut-il obligatoirement le laisser décanter 11,46 années minimum ? Le temps qui passe reste un facteur, mais pas un passage obligé. Si certains classiques ont plus de 20-30 ans, c’est parce qu’il faut laisser mûrir les sons pour que leurs potentiels s’expriment pleinement. Pour d’autres, l’onde de choc peut frapper à la première écoute, ou presque.

La Musique

Est-ce que tu captes tout ce que nos MCs US préférés "spit" ? T’as un dico franco-slang sur ton smartphone ?... Non ?... Alors tu kiffes les instrus, comme la majorité des gens. "Sound is vibration" disait l’autre, un bon beat réussira toujours à transcender une track avec un mauvais MC. Et viens pas me dire "J’écoute du rap français parce que les paroles sont plus poétiques, c’est mieux". Si le beat était pourri, tu n’écouterais pas le morceau. Mozart ne rappait pas, mais il a quand même mis pas mal de monde d’accord.

Subjectivement Scientifique

Malgré tout ça, une opinion musicale reste personnelle et totalement subjective. Mes classiques ne sont pas forcément les tiens, et c’est tant mieux. Si un morceau peut avoir le potentiel pour devenir un classique, ça ne veut pas dire que l’album le sera.

Pour déterminer si un album peut devenir un classique, on a concocté une formule imparable (et totalement subjective) dont Pythagore lui-même revendiquerait la paternité:

Classic\ Potential=\dfrac{Nbre\ De\ Tracks\ Classisques+\bigg(\dfrac{Maintenant-Date\ De\ Sortie\ De\ L'Album}{10}\bigg)}{Nbre\ De\ Tracks\ Totales-Skits}\times100

La petite grille de classement qui va avec :

RésultatClassic Potential
0-25%Not A Classic
26-50%Wanna Be Classic
51-75%Could Be A Classic
76-90%Classic
91% et +Certified Classic

Exemple pratique avec Illmatic de Nas :

Classic\ Potential\ d'Illmatic=\dfrac{8\ Tracks\ Classisques+\bigg(\dfrac{2014-1994}{10}\bigg)}{10\ Tracks\ Totales}\times100=\textbf{100%}

Le classique des classiques respecte son rang !

Prochainement, des chroniques d’albums pour savoir s’ils sont classiques ou pas. En attendant, tu peux tester la formule avec tes cousins ou pendant les soirées Scrabble avec tes grands-parents.

Peace out !

Leave a Reply